Notre décryptage de la loi sur le renseignement

Nous sommes français, nous sommes un acteur d’internet et nous prônons la liberté.

Ces trois raisons suffisent à susciter une réaction, comme chez d’autres, à l’annonce des dispositifs dont se dote la désormais célèbre loi sur le Renseignement.

En Septembre dernier nous étions déjà présents lors du débat organisé par la Quadrature du net. De nombreuses voix s’élevaient alors pour dénoncer une surveillance de masse.

Aujourd’hui, il est question de captation massive de données informatiques, de création d’un système de détection d’activités dîtes terroristes et de fausses antennes relais de téléphonie mobile.

On se rapproche davantage d’un Patriot Act à la française que d’une loi garantissant la protection des droits fondamentaux.

Alors certes, ces mesures ne sont pas encore détaillées et nous restons convaincus que le Gouvernement saura entendre les oppositions ou les réserves émanant  d’autorités légitimes et compétentes comme la CNIL, mais il est nécessaire de s’interroger et de réagir dès maintenant.

L’Etat est normalement au service du citoyen. Est-ce toujours le cas dans une société de surveillance ?

Qwant restera attentif à la suite des événements et nous espérons que les parlementaires sauront intervenir à chaque fois que dans ce texte les libertés publiques seront mises en danger.

Le respect de la vie privée est un droit fondamental et il doit le rester.

 

 

Eric Leandri

Directeur Général