Panne inédite de Qwant : nos excuses et nos remerciements !

Ce mercredi 28 mars, toute l’infrastructure de Qwant est tombée en panne à la mi-journée, et le service n’a pu être rétabli que tard dans la nuit. Depuis le lancement de Qwant en 2012 il s’agit de la plus importante coupure que nous ayons connue. Nous avons conscience du fait qu’un moteur de recherche est un outil essentiel qui doit offrir une disponibilité maximale, et donc nous vous présentons nos excuses les plus sincères, qui doivent s’accompagner d’explications — ceux d’entre vous qui nous suivent sur Twitter ont pu les avoir au fur et à mesure de la journée hier.

Il se trouve pour faire court que Qwant est victime de son succès, et que la fameuse loi de Murphy est venue s’assurer que ce qui pouvait arriver de pire se produise effectivement. Entre le lancement de notre application mobile Qwant Junior qui a connu un grand succès, et l’affaire Cambridge Analytica qui a fait prendre conscience à beaucoup de l’importance d’utiliser des services qui protègent vraiment la vie privée sur Internet, nous avons connu une croissance inédite d’utilisateurs qui nous a obligé à installer rapidement un nouvel ensemble de serveurs dans nos baies et à mettre à jour nos infrastructures. Or c’est là que les problèmes ont commencé et se sont enchaînés.

Il faut savoir tout d’abord que Qwant est le seul véritable moteur de recherche généraliste et multilingues en Europe, qui dispose de ses propres technologies d’indexation du Web et ses propres algorithmes, qui exigent d’importantes ressources d’hébergement et de calculs. Nous sommes aussi les seuls à avoir fait le choix depuis le premier jour de maîtriser totalement notre infrastructure, et donc de ne pas dépendre des services d’hébergement et de calculs en cloud proposés par Amazon, Google, Microsoft et d’autres. Nous installons nous-mêmes nos serveurs et nos équipements dans nos propres baies, car nous voulons maîtriser toute l’infrastructure pour garantir une véritable protection de vos données, et pour disposer d’une infrastructure indépendante 100 % européenne. Nous pensons que c’est essentiel pour l’Europe d’avoir son indépendance technologique, et nous acceptons le risque de pannes qu’implique le fait de construire notre propre infrastructure.

Alors, il s’est passé quoi ?

Pour assurer la disponibilité de nos services en cas de panne ou de surcharge, nous avons différents systèmes en place. En particulier trois systèmes de “redondance” qui s’assurent que des serveurs puissent prendre le relais si une anomalie est détectée. Lors de la mise à niveau de notre infrastructure, effectuée pour faire face à l’afflux de nouveaux utilisateurs, nous avons dû désactiver l’un de ces systèmes de redondance, pour effectuer toutes les installations nécessaires et les mises à jour. Nos services reposaient donc encore sur deux systèmes redondants. Mais pour une raison inconnue, une panne matérielle a provoqué l’arrêt du deuxième système, puis la loi de Murphy a achevé son œuvre en causant une panne sur le troisième et dernier système. Là, nos services ont rendu l’âme. Nos équipes ont donc inspecté le matériel pour identifier la cause de la coupure, et ont procédé d’urgence à une commande de pièces de rechange, qui sont arrivées dans la soirée. Le temps de tout installer, vérifier, et relancer, Qwant est revenu à la vie dans la nuit.

Nous allons bien sûr apprendre beaucoup de cet incident, et prendre les mesures qui s’imposent pour assurer que ça ne puisse plus se reproduire. Mais nous voulons surtout, au delà de nos excuses, vous présenter nos remerciements les plus chaleureux. Car plutôt que de nous en vouloir, vous avez été d’une incroyable solidarité. Vous aimez Qwant et vous nous l’avez fait savoir au moment où c’était le plus difficile.

 

C’est à cela qu’on reconnaît une communauté soudée, et nous sommes très fiers et heureux de vous avoir comme utilisateurs et comme soutiens. C’est grâce à vous que Qwant continuera à protéger la vie privée de plus en plus d’internautes, et nous espérons vraiment que cette panne restera la plus importante de son histoire.

Merci !